Jardin et outils

Présentation et principe de l’arrosage automatique

L’arrosage automatique est avantageux dans la mesure où un programmateur se charge de programmer l’arrosage en temps et heure désiré. Puisqu’il est automatique, toute est programmée, donc aucune intervention humaine n’est nécessaire : le programmateur commande tout le processus d’arrosage des surfaces. C’est une technique à la fois simple et moins cher, adaptée à toutes les saisons.

On distingue deux systèmes d’arrosage automatique : les systèmes de surface et  les systèmes enterrés.

Les systèmes d’arrosage automatique de surface

Les systèmes de surface sont aussi appelés systèmes volants, c’est un système facile d’installation dans la mesure où les tuyaux courent à même le sol. Il s’agit de les installer temporairement car plus tard, on peut les réinstaller sur d’autres surfaces. Non seulement ils sont faciles à installer mais ils sont aussi moins chers. Ils permettent pourtant de réaliser  l’arrosage par micro-irrigation ou par micro-aspersion, et conviennent à de petites surfaces.

Le principal inconvénient est que ces systèmes, avec les tuyaux posés directement sur le sol, gâchent l’esthétique du jardin. D’ailleurs, les risques de fuite sont considérables malgré les nombreux raccords existants.  Enfin, il faut préciser que les systèmes volants sont adaptés aux petites surfaces.

Les systèmes d’arrosage automatique enterrés

Pour les systèmes enterrés, tous les tuyaux sont enterrés sous terre et les tuyères et les turbines sont repliables. Quand l’arrosage est fini, ces arroseurs rejoignent le sol. Ces systèmes sont d’une très grande efficacité et s’adaptent plutôt aux surfaces beaucoup plus grandes, contrairement aux systèmes précédents. Puisque les tuyaux sont enterrés, le côté esthétique est plus soigné.

Afin de garantir l’efficacité de ces systèmes, leur installation requiert une étude technique complète, réalisée avant tous les travaux. D’ailleurs, ils doivent être installés par des professionnels. Donc, il s’agit évidemment de systèmes plus coûteux que les systèmes de surface.

Bref, on a le choix entre deux systèmes intéressants en matière d’arrosage automatique. A chacun de choisir ceux qui sont adaptés à ses besoins par rapport aux surfaces à arroser, le budget prévu, l’esthétique, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *